Forum d'une communauté loufoque.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Patateries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Blabla
Ancien


Nombre de messages : 1072
Age : 28
Localisation : de là ou j'écris ou là où je vis

MessageSujet: Re: Patateries   Mer 1 Avr - 11:37

En tout cas, je suis contente de ne pas avoir assister à ce désastre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciboulette
Ancien


Nombre de messages : 654
Age : 27
Localisation : par ci par là....

MessageSujet: Re: Patateries   Mer 1 Avr - 16:30

euh non ce nétait pas a l'anni de romain
tu sais Blabla je crois que c'est une des soirée ou l'on a le plus ris alors c'est dommage pour toi d'etre ravi, certe le lendemain c'était galère mais le jour J cétait... waouh! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léguman le Grand
Ancien


Nombre de messages : 1531
Age : 27

MessageSujet: Re: Patateries   Lun 18 Mai - 17:46

Je kiffe grave ce topic !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moshé
Ancien


Nombre de messages : 1683
Age : 107

MessageSujet: Re: Patateries   Mar 19 Mai - 15:52

J'ai retrouver une vielle video ou l'on voit Machiavel et L'Absent en train de contempler les degats de ta balancoire Cibou !
C'est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciboulette
Ancien


Nombre de messages : 654
Age : 27
Localisation : par ci par là....

MessageSujet: Re: Patateries   Mar 19 Mai - 20:44

oh mais j'ai jamais vu cette video ! dailleur vou me deV tjs une balancoir^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Potaytoz
Ancien


Nombre de messages : 1616
Age : 26

MessageSujet: Re: Patateries   Dim 20 Sep - 21:41

Comment éviter les dérives de la recherche moderne ?

Quels sont les problèmes posés ?


Testart, Frydman et Tincq montrent tout trois dans leurs lignes la capacité que nous avons aujourd'hui à manipuler le vivant, évoquant respectivement la capacité à créer des chimères humaines, choisir le sexe du nouveau né, ou de procréer sans acte sexuel. Tout trois mettent en évidence une partie des problèmes éthiques posés via les nouvelles possibilités offertes par la science. Testart et Tincq mettent en cause le devenir de l'identité humaine une fois la naissance tant manipulée, voire artificialisée. Frydman lui note que l'enfant né par ce biais reste un être humain en tout point, et se demanderait surtout de quel droit nous pourrions appliquer aux naissances ce que nous savons faire .

Devons-nous limiter le champ d'application des découvertes scientifiques ?


Tincq explique que le positionnement global de l'église catholique est d'autoriser l'intervention de l'être humain dans la naissance dans le cas ou elle permettrait de créer une famille, bien que le sujet fasse débat. Il souligne aussi le paradoxe d'une société faisant tout pour favoriser l'avortement et la fécondation in vitro. La naissance n'étant pas une maladie et un médecin devant avant tout soigner, Frydman explique qu'il faudrait redéfinir les rôles de chacun et mettre des structures plus conséquentes qu'aujourd'hui en place pour limiter strictement l'application du savoir scientifique à ce qui serait moralement acceptable. Testart jugerait ce point de vue comme étant naïf; car inapplicable.

Devons-nous limiter le champ de nos recherches ?

Estimant une limitation des applications irréaliste, Testart se fait défenseur d'une idée de non-recherche. Selon lui les chercheurs doivent penser, avant, aux conséquences que pourront avoir leurs découvertes, et ainsi s'octroyer le droit de refuser de poursuivre la recherche dans certains domaines car trop dangereuse. Tincq se contente souligner l'interdit de manipuler l'homme pour la recherche, et Frydman se fait partisan d'une recherche libre.

(313 mots)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grozna
Administration


Nombre de messages : 4522
Age : 27
Localisation : A ma droite.

MessageSujet: Re: Patateries   Dim 20 Sep - 21:55

313 mots ça dépasse de 13 mots mon quota de culture général de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Potaytoz
Ancien


Nombre de messages : 1616
Age : 26

MessageSujet: Re: Patateries   Ven 25 Sep - 12:20

Note, ce sujet n'est pas à jour : j'ai fais plein de bides qui n'y ont pas été envoyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WaAny
Ancien


Nombre de messages : 4148
Age : 27

MessageSujet: Re: Patateries   Ven 25 Sep - 17:35

Tu peux très bien le mettre à jour. Rolling Eyes

_________________
°L°
|/|
aa/_y
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Potaytoz
Ancien


Nombre de messages : 1616
Age : 26

MessageSujet: Re: Patateries   Sam 26 Sep - 12:03

Non mais à la base ce sujet c'était le sujet ou vous réunissiez mes flops sur AB, j'en ai profité pour y mettre des trucs qui servent à rien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grozna
Administration


Nombre de messages : 4522
Age : 27
Localisation : A ma droite.

MessageSujet: Re: Patateries   Sam 26 Sep - 12:44

Du genre ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Potaytoz
Ancien


Nombre de messages : 1616
Age : 26

MessageSujet: Re: Patateries   Sam 26 Sep - 12:46

Du genre =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grozna
Administration


Nombre de messages : 4522
Age : 27
Localisation : A ma droite.

MessageSujet: Re: Patateries   Sam 26 Sep - 13:21

Cette demande sera acceptée ce soir :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Potaytoz
Ancien


Nombre de messages : 1616
Age : 26

MessageSujet: Re: Patateries   Sam 26 Sep - 20:15

Soit un an plus tard :green:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grozna
Administration


Nombre de messages : 4522
Age : 27
Localisation : A ma droite.

MessageSujet: Re: Patateries   Sam 26 Sep - 20:17

Il n'est jamais trop tard pour restreindre le champ d'action et de nuisance de Potaytoz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciboulette
Ancien


Nombre de messages : 654
Age : 27
Localisation : par ci par là....

MessageSujet: Re: Patateries   Sam 26 Sep - 20:57

potaytooooooz - <3 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimra
Ancien


Nombre de messages : 1633
Age : 28
Localisation : Devant son pc, et le plus loin possible de Toi

MessageSujet: Re: Patateries   Mar 3 Nov - 18:29

La Patate, j'vous la sert avec de l'huile d'olive?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Potaytoz
Ancien


Nombre de messages : 1616
Age : 26

MessageSujet: Re: Patateries   Mar 3 Nov - 18:45

Et les indicateurs économiques tels que le PIB semblent aujourd'hui remis en cause. Qu'en pensez vous ?

Le 14 Septembre dernier a été remis le rapport de la commission Stiglitz. Commandée par le président de la république Française, Nicolas Sarkozy, cette dernière commission a donc proposée 12 mesures dans le but de prendre mieux en compte la qualité de vie, et le développement durable dans l'analyse des performances économiques d'un pays. On peut se demander, alors que depuis la fin de la seconde guerre mondiale le PIB semble être l'indicateur référence, le pourquoi d'un telle référence. Le PIB ne suffirait-il plus ? Nous verrons dans une première partie ce qui est à lui reprocher, puis en seconde partie les autres indicateurs économiques proposés.

Une croissance du PIB de 2% est généralement jugé comme l'objectif à atteindre par les différents pays pour s'assurer d'un bon progrès, au contraire une décroissance du PIB durant deux trimestres consécutifs signifierait que le pays est en récession, donc dans une mauvaise situation économique. On voit donc que la valeur et l'évolution du PIB a une forte importance dans l'analyse des performances d'un pays. Toutefois le PIB est un indicateur incomplet, qui ne prend ni en compte les inégalités, ni les biens sans valeurs, ni la dégradation de l'environnement.

Le premier reproche est lié au fait que : le PIB est une somme, et le PIB par habitant une moyenne. Il suffit dès lors qu'une très faible minorité participe très fortement au PIB pour « gonfler » le PIB, tandis que l'extrême majorité de la population ne serait pas concernée par ce PIB. Dans des pays aux fortes inégalités sociales comme les pays producteurs de pétrole ou la Chine ce cas est particulièrement frappant. La mesure trop globale du PIB est la source de ce problème, puisqu'elle ne prend pas suffisamment en compte les classes moins pesantes économiquement. Il existe même un risque de dés-inciter les états à s'occuper de ces classes sociales, l'évolution de leurs conditions de vies n'ayant pas un impact assez conséquent comparé à celui des minorités plus riches.
Un autre reproche qui peut être fait est que : Le PIB prend en compte de manière beaucoup plus conséquente l'activité marchande d'un pays que son activité non-marchande. Ceci s'explique par le fait que le PIB prend en compte le prix de ventes des biens et services marchands, donc avec la valeur ajouté, et celui de production des biens et services non-marchands, donc sans valeur ajouté. Ceci défavorise les pays aux fortes productions non-marchandes puisque ceux-ci se voient doté d'un PIB moindre que ceux des pays laissant la part aux productions marchandes; alors que le bénéfice tiré peut être similaire voire supérieur. Ici encore il existe un risque de dés-inciter les états à mener des politiques sociales, la mise en place de services non marchands tel que l'éducation, n'ayant pas un impact direct sur le PIB très conséquent.
Le dernier reproche qui pourrait être fait à l'encontre du PIB est qu'il ne prend pas en compte l'impact de l'action des états, ni sur leurs ressources naturelles, ni sur l'environnement. En effet utiliser les ressources, minières ou pétrolières par exemple, d'un pays ne représente une dépense que pour l'exploitation de ces dernières, sans prendre en compte l'épuisement des ressources naturelles. Ce même constat peut être fait pour des ressources renouvelables telles que les forêts. De plus la pollution n'est pas prise en compte, ou voire même contribue au PIB; une action de dépollution créant de l'activité économique. C'est encore un cas que l'on peut constater dans les pays producteurs de pétrôles qui peuvent se targuer d'une croissance forte de leur PIB tant que l'on ne prend pas en compte l'épuisement de leurs ressources naturelles, ou des pays de l'Amérique du Sud, ayant tout intérêt à raser la forêt amazonienne pour augmenter leur PIB. Là aussi il existe un grand risque, de désinciter les états à prendre soin de l'environnement, puisque cela nuirait à la croissance de leur PIB.

Toutefois le PIB n'a jamais été une mesure qui a eu vocation à mesurer la qualité de vie, d'une population, mais plutôt à mesurer le niveau de la production à l'intérieur d'un état. Les reproches que l'on fait au PIB, ne sont pas réellement à son adresse mais à l'adresse de l'usage qui en a été fait au détriment d'autres indicateurs; l'amalgame entre croissance et développement étant trop souvent fait. En somme l'erreur est d'utiliser une mesure purement quantitative comme si elle était qualitative.
Autres indicateurs :

Quoiqu'il en soit, il existe d'autres indicateurs ayant vocation à répondre aux « carences » du PIB, ou tout du moins de compléter l'usage du PIB pour apporter plus d'informations au sujet du développement du peuple; la croissance n'en étant qu'une composante. Ceux ci peuvent être quantitatif, tel que le revenu médian, qualitatif, tel que l'empreinte écologique, l'IDH ou encore le bonheur intérieur net.

Pour mieux prendre en compte les inégalités entre les différentes classes sociales d'un pays, on suggère un usage plus conséquent du revenu médian et de son évolution. Le revenu médian est la somme pour laquelle il y a autant de personnes qui gagnent plus que de personnes qui gagnent moins, permettant d'exclure les petites minorités qui « gonflent » le PIB par habitant. Une évolution du revenu médian signifierait soit de fortes ascensions sociale à l'intérieur d'un pays, et donc d'inégalités décroissantes, soit de l'augmentation général du revenu des classes gagnant le moins, et donc de la possibilité d'inégalités décroissantes. Toutefois, l'avantage du revenu médian, qui est d'exclure les minorités faussant les moyennes, est aussi un défaut, puisqu'il ne prend pas en considération, l'éventuelle minorité très pauvre d'un pays. L'usage de cet indicateur, quantitatif, laisse aussi part à de nombreuses autres imprécisions.
Pour ce qui est de la prise en compte des bénéfices des activités non-marchandes, l'usage de l'IDH est préconisé. Celui ci prend en effet en compte le PIB par habitant, donc la croissance, mais aussi le niveau d'éducation, et l'espérance de vie à la naissance. Ainsi donc la prestation des deux grands services non marchands, qui sont l'éducation et la santé, sont pris en compte, ainsi que de manière indirecte la pollution, puisque celle-ci nuit à l'espérance de vie. Dans le cadre ou un pays chercherait à améliorer son IDH, ces services non marchands et la lutte contre la pollution se verraient donc favorisés. Toutefois on peut reprocher à ce dernier son côté arbitraire, en effet le PIB par habitant, l'espérance de vie à la naissance, et le niveau d'instruction, son mêlées dans des proportions qui ne résultent, en somme de rien de fiable. On ne peut pas réellement déterminer si l'espérance de vie à la naissance, est plus, moins, ou aussi importante que le niveau d'instruction. C'est généralement le reproche que l'on peut faire à tout les indicateurs qualitatifs composés de plusieurs éléments.
Un autre indicateur est l'empreinte écologique, et permet de répondre au besoin de prendre en compte l'impact qu'on nos actions sur l'environnement. Celui-ci permet donc de comparer la consommation en ressources naturelles d'un individu d'un pays avec ce que la terre peut en moyenne lui fournir. Ainsi un Français aurait besoin de 4,9 hectares sur terre pour assouvir sa consommation alors que la planète ne peut fournir que 2,1 hectare par personne. Toutefois si cette indication semble simple, il est à noter qu'une parcelle du désert dépourvue de pétrole dispose de moins de ressources naturelles qu'une parcelle de la forêt amazonienne, et qu'il a donc fallut faire des estimations hypothétiques sur le rendement de chaque parcelles terrestres et sur une certaine moyenne pour estimer les besoins en hectares de chaque population. De plus en se basant sur la consommation, cet indicateur se différencie des autres qui se basent sur la production et « pénalise » les pays les plus riches et donc plus consommateurs.

Ces indicateurs ne représentent qu'un petit nombre des multiples indicateurs existants, chacun avec leurs avantages et leurs défauts. De manière générale on peut reprocher aux indicateurs quantitatifs tels que le PIB ou le revenu médian, de ne se focaliser que sur des chiffres, qu'importe la cause de ceux ci, et aux indicateurs qualitatifs tel que l'IDH, d'avoir une part d'arbitraire dans leur élaboration, donc de ne pas être totalement objectifs. L'idée actuelle consiste tout de même à prôner un usage plus fréquent des différents indicateurs à notre disposition pour estimer les performances des différentes pays du globe, et ne plus recourir uniquement au PIB, qui n'est pas apte à prendre en compte les différents éléments du développement d'un pays, mais seulement de mesurer l'activité économique marchande d'un pays. En plus de ces indicateurs le rapport Stiglitz propose d'élaborer un indicateur permettant de mesurer le bonheur du peuple. Mais puisqu'il est impossible, et surtout absurde, de mesurer le bonheur d'un peuple de manière objective il est actuellement suggéré le recours à la mesure du BNB : Bonheur National Brut. Cette mesure consiste à demander au peuple si il heureux ou non. Toutefois les différences de cultures font qu'un peuple sera peut être plus enclin à se déclarer heureux qu'un autre pour un bonheur égale, et empêchent donc le BNB d'être un outil de comparaison des différents pays. Si l'évolution du BNB à l'échelle d'un pays peut être une idée, elle peut mener, comme au Bhoutan, à des absurdités tel que la suppression des feux rouges ceux ci « Frustrant les automobilistes ». Mais surtout il est bon de se demander si l'état peut nous forcer à être heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimra
Ancien


Nombre de messages : 1633
Age : 28
Localisation : Devant son pc, et le plus loin possible de Toi

MessageSujet: Re: Patateries   Mar 3 Nov - 18:49

Nan, j'avoue je n'es pas lu.

Et nan, je n'es pas fait le compte du nombre de mot contenu dans ton pavé.
Pavé d'on tu es l'auteur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Potaytoz
Ancien


Nombre de messages : 1616
Age : 26

MessageSujet: Re: Patateries   Mer 4 Nov - 0:51

Comme tout les pavés que je poste dans la section patateries, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léguman le Grand
Ancien


Nombre de messages : 1531
Age : 27

MessageSujet: Re: Patateries   Mer 4 Nov - 1:05

- <3 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shimra
Ancien


Nombre de messages : 1633
Age : 28
Localisation : Devant son pc, et le plus loin possible de Toi

MessageSujet: Re: Patateries   Mer 4 Nov - 3:35

Un très joli post, je suis sur dont je vais lui rendre tout honneur en le lisant :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moshé
Ancien


Nombre de messages : 1683
Age : 107

MessageSujet: Re: Patateries   Lun 7 Déc - 20:44

ironie n'est-ce pas? :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Potaytoz
Ancien


Nombre de messages : 1616
Age : 26

MessageSujet: Re: Patateries   Lun 7 Déc - 22:26

Il parlait du - <3 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moshé
Ancien


Nombre de messages : 1683
Age : 107

MessageSujet: Re: Patateries   Dim 20 Déc - 11:31

Shimra a écrit:
La Patate, j'vous la sert avec de l'huile d'olive?

Heu disons que l'on sait deja comment sa fini donc non merci ! :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patateries   Aujourd'hui à 14:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Patateries
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AnaBoten :: Exlude-2 :: Discussions-
Sauter vers: